11 façons de mieux gérer vos finances personnelles

Envie de gagner jusqu'à deux heures par jour ?
Voici un cours gratuit qui vous permettra d'optimiser votre temps !

En étant parent et freelance à la maison, vous revêtez souvent plusieurs casquettes. Du coup pour avoir des finances personnelles saines, vous devez bien gérer vos rentrées et sorties d’argent.

De plus, être freelance rime avec revenus fluctuants donc pour bien vous préparer sans vous priver, voici 11 conseils utiles pour la gestion de vos finances personnelles.

Pourquoi passer du temps sur vos finances personnelles?

Peu de personnes arrivent à l’âge adulte et savent gérer leur argent.

C’est assez normal car rien ne nous a appris la gestion des finances (et sûrement pas l’école).

Parfois nous avons eu des parents efficaces qui ont pu nous apprendre des bases.

La plupart d’entre nous n’ont pas eu cette chance.

Voici les 3 avantages majeurs de prendre le temps de gérer votre argent :

  • ne pas être dans le rouge, ne pas tomber dans le crédit à la consommation,
  • être maître de son argent et le dépenser de façon réfléchie,
  • pouvoir épargner pour réaliser des projets utiles (immobilier, vacances, écoles…)..

Faire les comptes

Un des tout premier conseil à intégrer (surtout si vous débutez dans la gestion de vos fiances) est d’établir un décompte des rentrées et sorties d’argent.

Certains ne jurent que par un budget (avant les dépenses) mais je ne suis pas fan car je trouve cela trop contraignant.

Mais par contre savoir ce qu’on dépense en moyenne (dépenses déjà effectuées) est indispensable pour avancer sainement.

Pour cela, rien de plus simple. Prenez vos relevés bancaires des 12 derniers mois, et marquez toutes vos dépenses.

Tout ce qui est récurrent annuellement (impôts, assurances…) va être divisé par 12, le reste (loyer, crédit, téléphones, internet, électricité, eau, gaz, épargne…) va être intégré chaque mois.

Vous allez ensuite faire une moyenne mensuelle de vos dépenses courses alimentaires, courses hors alimentaires, loisirs.

Très rapidement vous aurez un aperçu complet de vos sorties d’argent.

Pour les rentrées d’argent, prenez en compte les salaires, les rentrées de votre activité de freelance (faites une moyenne sur l’année), les remboursements (impôts, électricité…), les aides.

Changer les abonnements mensuels

Maintenant que vous avez une vision globale de ce que vous gagnez et de ce que vous dépensez, attelez-vous à réduire le coût de vos abonnements mensuels.

Je l’ai fais il y a quelques années déjà et j’ai changé :

  • d’abonnement à l’électricité,
  • d’abonnement Internet (nous sommes passés de 30€/mois à 16€/mois)
  • d’abonnement pour mon téléphone portable (je suis passée de 20€/mois à 8€ puis à 3€50/mois)

Nous avons aussi déménagé pour gagner quelques dizaines d’euros sur notre loyer (et surtout nous rapprocher du travail de mon mari).

Enfin, j’ai changé de banque et ainsi j’économise sur tous les frais (je suis passé de 128€/an à 0€ !).

Si vous avez des abonnements télé par satellite, des offres de box triple ou quadruple, des abonnement à des magazines, je vous conseille de les supprimer purement et simplement.

En effet dépendant de votre utilisation, il est possible que vous n’ayez tout simplement pas besoin de tout cela.

Beaucoup d’offres (comme celle de Netflix par exemple) sont bien moins chères que la télévision des box ou par satellite.

Pour votre portable, préférez prendre votre forfait ailleurs.

Une petite note sur cela : je suis souvent à la maison donc mon forfait portable est actuellement à 3€50 (1h de téléphone, 100 SMS, 100 Mo).

Et pour les conversations avec mes parents (actuellement en Pologne), j’ai acheté un crédit Skype à 10€.
J’ai remarqué que c’est très peu cher car j’ai déjà papoté près de 8 heures et il me reste encore 1€60.
Et le plus ? Pas besoin que mes parents aient Skype (ils n’ont pas Internet), je peux les appeler sur leur portable 🙂

Revoir les dépenses annuelles

Un peu plus compliqué mais toujours faisable, il vous suffit de revoir votre assurance habitation ou voiture.

De notre côté, nous étions déjà chez l’assurance la moins chère mais il est toujours utile de se renseigner.

Concernant les impôts, n’hésitez pas à vous informer régulièrement pour savoir si vous n’avez pas le droit de déclarer quelque chose qui vous ferait payer moins d’impôts.

Ainsi des dons à des associations, l’embauche d’une femme de ménage ou d’une garde d’enfant ou encore le paiement d’une pension alimentaire, vous permet d’économiser sur vos impôts.

Réduire votre budget courses alimentaires

Pour cela, je vous conseille fortement de faire vos courses en ligne !

C’est souvent un gain de temps énorme, pas besoin de se déplacer, vous n’êtes pas tentés par les promotions dans les rayons, pas besoin de courir avec les enfants et surtout… c’est plus économique !

Oui oui, même avec (parfois) les frais de livraison, je n’ai jamais fait autant d’économies que depuis j’ai commencé à me faire livrer nos courses.

Et depuis deux ans nous sommes même passé au Drive pour encore plus d’économies.

Maintenant tout s’achète en ligne, même la viande et les fruits.

N’ayez pas peur des DLC (dates limites de consommation) courtes, car tout peut se congeler (viande, poisson, fromage, charcuterie…).

Et puis surtout, faites des menus à l’avance !

Cela évite de gaspiller de la nourriture, encore une fois de perdre du temps et cela vous fait manger plus sain, plus équilibré, bref mieux 🙂

gérer ses finances personnelles

Acheter moins cher les courses non alimentaires

Encore une fois, Internet est votre ami.

Personnellement, j’achète énormément de choses sur Amazon (dont par exemple les couches et les gels douches).

Amazon me permet d’avoir à portée de clic un nombre incalculable d’objets plus ou moins indispensables.

Des choses toutes bêtes comme un bas de porte, une passoire pour évier, une lampe torche ou un taille haie.

De plus le choix est tellement phénoménal qu’il est très simple de trouver tout ce qu’il faut au meilleur prix.

Envie de gagner jusqu'à deux heures par jour ?
Voici un cours gratuit qui vous permettra d'optimiser votre temps !

D’ailleurs pour cela, je vous conseille d’installer l’extension de navigateur Shoptimate qui vous permet, en un clin d’oeil, de vérifier si vous êtes sur la moins chère des offres proposées.

Magique !

Bien sur les livres, les jouets et le plupart des produits high-tech sont déjà achetés sur Amazon depuis longtemps.

Je n’ai pas dû mettre les pieds dans une FNAC depuis plus de 5 ans et quelle soulagement 😀

Si vous avez envie vous pouvez aussi prendre l’abonnement Premium Amazon.

Cela vaut le « coût » (pour nous), ne serait-ce que pour la livraison en un jour.

Mais j’ai déjà plusieurs fois, profité de leurs ventes Flash avec un accès spécial Premium et biensûr des promos Amazon Famille (bien pratique pour les couches !).

Ayez un budget strict pour les vêtements

Mon fils a 4 ans et 90% de ses vêtements sont de seconde main, achetés sur LeBonCoin.

Il ne s’en est jamais plaint et nous non plus.

Concernant nos vêtements à nous, nous achetons très peu également.

Quelques chemises et jeans pour mon mari, pareil pour moi (en remplaçant les chemises par des t-shirts).

Personnellement, je ne suis pas du tout une fan de mode et je déteste faire les boutiques.

La plupart du temps j’achète donc le moins cher en magasin (et vite !) ou bien en ligne (toujours).

Si vous avez peur d’avoir des soucis avec la taille de vos vêtements et chaussures, acheter en ligne vous permettra toujours de renvoyer la pièce qui ne vous va pas.

Je n’ai jamais ainsi eu de soucis, ni avec Amazon, ni avec Sarenza (le roi de la chaussure).

Chasser les loisirs pas chers

Mon mari est salarié et c’est une grosse chance car son CE nous propose souvent des sorties et activités à moitié prix.

Néanmoins, nous essayons aussi de trouver des loisirs pas cher ou bien même gratuits.

Nous sommes ainsi allée cueillir des fruits et légumes (entrée gratuite).

Nous avons fait un tour à KidExpo pour moitié prix (merci le CE).
Par contre cette sortie a été en demie-teinte car nous avons du payer le déjeuner sur place et le parking ! Si c’était à refaire nous aurions prix des sandwichs de la maison et je me serais renseignée pour savoir s’il n’existait pas des parkings moins chers ou gratuits dans le coin.

Par ailleurs nous préférons sortir au restaurant avec des réductions et autres bons Groupon pour éviter que l’addition ne soit trop salée.

Enfin nous ne le faisons pas 3 fois par semaine mais seulement 2 fois par mois, parfois moins.

Cela pourrait sûrement être encore moins souvent mais nous voulons garder un peu de plaisir dans notre vie et ces sorties au restaurant nous font vraiment plaisir (et nous les attendons, tous les trois, avec impatience !).

Payer vos dettes

Le seul crédit que vous devriez avoir sur du long terme, c’est un crédit habitation (et encore, ce n’est pas forcément pour tout le monde !).

Si vous avez des crédits à la consommation ou bien que vous avez acheté votre voiture à crédit, c’est le moment de vous en débarrasser.

Par exemple pour 1000€ de crédit conso et 2000€ de crédit voiture, il vous faudra 15 mois pour payer vos dettes à raison de 200€/mois.

Encore mieux, commencez par la dette la plus petite (1000€), payez là en 5 mois (1000€/200€ par mois) et évitez les intérêts pendant les 10 mois restants du crédit voiture.

C’est l’effet boule de neige !

Épargner !

Une fois que vous avez réduit tous vos postes de dépenses et que vous avez payé toutes vos dettes, il est temps mettre de côté.

Votre premier objectif doit être tout petit : 1000€ d’épargne par exemple.

C’est votre épargne « coups durs ». Celle avec laquelle vous allez pouvoir faire une grosse réparation sur votre voiture ou acheter un nouveau frigo.

Attention, cette épargne doit être facilement accessible MAIS ne doit pas servir comme trésorerie pour des achats dont vous n’avez pas BESOIN immédiatement !

Si au bout de quelques mois, vous vous sentez à l’aise avec 1000€, vous pouvez augmenter cette épargne coups durs à trois mois de vos dépenses mensuelles moyennes (incluez les dépenses annuelles et divisez par 12 pour ne pas vous faire surprendre).

Enfin, le deuxième type d’épargne sera l’épargne projet.

Deux semaines de vacances avec toute la famille, une nouvelle voiture, un apport pour un projet immobilier, la rénovation de la cuisine… voici des projets, souvent à moyen ou long terme, qui ne doivent pas utiliser pas votre budget quotidien.

Pour cela le mieux est donc d’avoir un compte épargne séparé si possible difficilement accessible (sans accès en ligne, sans carte bancaire, sans chéquier), sur lequel vous versez à votre rythme, une somme fixe par mois.

Vous tenir à jour

Que ça soit pour la recherche de paiements fixes toujours moins chers, l’optimisation de votre budget courses ou bien l’ajustement de votre épargne, la gestion de vos finances personnelles exige un peu de temps.

Il suffit néanmoins de pas grand chose comme :

  • 15 minutes par mois pour faire votre comptabilité,
  • 15 minutes par mois, pour vérifier l’état de votre épargne, et ajuster les montants si besoin,
  • 30 minutes par mois pour chasser les bons plans courses et loisirs,
  • 60 minutes, deux fois par mois pour faire votre menu et les courses en ligne,
  • 60 minutes, deux fois par an, pour compléter votre garde robe avec des vêtements et chaussures de saison en ligne,
  • 60 minutes par an pour réadapter vos abonnements.

Vous voyez donc qu’il ne vous faut que 195 minutes par mois soit un peu plus de 3h pour avoir des finances saines et équilibrées.

 

Et vous, comment faites-vous pour gérer vos finances personnelles ? Êtes-vous plutôt cigale ou fourmi ? Mettez-vous en place les bonnes pratiques pour votre argent ?

Vous avez apprécié cet article ?
N'en ratez plus un seul en vous inscrivant ici !

Pour marque-pages : Permaliens.

7 Comments

  1. Bonjour Lucyna, merci pour tes conseils de bon sens, mais pourquoi tu n’aborde le budget personnel que sous l’angle de la dépense et pas du revenu? Faire la chasse aux bonnes affaires c’est bien, mais gagner plus c’est mieux. Je préfère largement payer plus cher pour avoir du service et focaliser mon énergie à développer mes revenus que m’ennuyer la vie à collecter des coupons de 1€ de réduction au supermarché le plus proche…

  2. @Martin : Comme on en a discuté sur Facebook je pense que la baisse des dépenses et l’augmentation des revenus vont de pair.
    Néanmoins il me semble plus facile et surtout plus sain de revoir ses dépenses avant de penser à augmenter ses revenus.
    En effet, le fait de savoir où réduire les dépenses et surtout se contenter de « moins » est une compétence acquise à vie.
    Alors qu’augmenter ses revenus peut ne pas être toujours facile, rapide ou durable.

  3. Bonjour, Il y a aussi le Kakebo qui est un super outils japonais. Je m’en sers et ça aide bien. Belle journée, Elodie.

  4. @Elodie : je ne connaissais pas le Kakebo mais c’est vrai que je ne suis pas très papier et que je fais tout sur ordi/en ligne 🙂 Mais merci pour l’info.

  5. Coucou,

    Super ton article !
    Ce qui me coûte cher, c’est les courses, c’est un gouffre !

    Belle soirée,

    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

  6. Ah mon Dieu les comptes, j’en ai la phobie. Je ne les ai jamais fait… je ne m’en porte pas plus mal, mais j’avoue que ce n’est pas non plus très « sain » de fonctionner comme ça.

  7. @Laura : Combien de fois par mois fais-tu les courses ? Avec ou sans les enfants ? En ayant mangé ou pas ? Perso je fais les courses en ligne (voir ici : http://sorganiserchezsoi.com/faire-ses-courses-en-ligne/ ) deux fois par mois et le marché, pour les fruits 1 fois par semaine. Ça nous suffit et on ne dépasse pas 250€/mois pour trois (enfant de 5 ans et 2 adultes).

    @Stephanie : Tu es célibataire ? Si oui, il faudrait peut être y jeter un petit coup d’œil de temps en temps. Histoire de voir si tu peux te payer tel ou tel sortie. Ou bien vérifier s’il n’y a pas eu de sorties d’argent non prévue par exemple 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *